Investir dans un Mobil Home

Investir dans un Mobil Home

3-1. Quel camping choisir ?

Dans quel camping acheter un Mobil Home ? Est-ce que tous les campings se valent ? Il y a t-il des campings (ou des chaînes) à éviter ?

Ce sont des questions décisives. Le choix du camping où vous acheterez (ou installerez) votre Mobil Home est déterminant. Il conditionne la réussite de votre investissement.

 

Vous l'avez peut-être remarqué, il existe de nombreux campings, ainsi qu'un grand nombre de groupes possédant des villages vacances un peu partout en France (Homair, Camp Atlantique, Siblu, Eden villages, Village Center, Camping APV, etc.), mais tous n'offrent pas les conditions nécessaires aux propriétaires de Mobil Home pour réaliser un investissement locatif rentable.

 

Voici les principaux points que vous devez vérifier :

  1. L'engagement qu'il ne vous sera pas demandé de changer de Mobil Home tous les 4 ou 5 ans. C'est LE point principal conditionnant votre démarche.
  2. La possibilité laissée aux propriétaires de louer par soi-même (car certains campings ou groupes peuvent prendre jusqu'à 50% des revenus pour gérer à votre place la location de votre Mobil Home. Confortable mais peu rentable... !) et sans frais.
  3. Les dates d'ouverture du camping. Eviter ceux qui ferment à partir de septembre car les vacances de la Toussaint offrent de belles perspectives de locations. L'idéal : mars à novembre (les campings n'ont pas le droit d'être ouvert toute l'année. Sinon des petits malins y vivraient à l'année, sans payer de taxe foncière et de taxe d'habitation...).
  4. Le coût annuel de la parcelle et les augmentations annuelles.
  5. Les équipements du camping (piscine couverte, restaurant, clubs enfants, terrains de sport, animations, salle de spectacle, etc.).
  6. La possibilité de garer gratuitement 1 ou 2 véhicules devant le Mobil Home.
  7. La proximité de la plage et la desserte en pistes cyclables.
  8. La possibilité de choisir et d'aménager sa parcelle (plantation, abri de jardin, etc.).
  9. Les avantages offerts aux propriétaires (wifi, accès piscine et terrains de sport, réduction restaurant, salle de fitness, etc.).

 

Pour éviter les mauvaises surprises, demandez à voir le règlement intérieur du camping et optez pour un camping signataire de la charte de la F.N.H.P.A. (Fédération Nationale de l'Hôtellerie de Plein Air) : Charte-FNHPA.pdf.

 



16/11/2014

Ces blogs de Voyages & tourisme pourraient vous intéresser